Sikula Robotik est une association visant le partage de connaissances à travers divers projets technologiques : présentations et prêt d’imprimante 3D, ateliers et démonstration de robots, participation à des forums, séminaires et bien sûr participation à la Coupe de France de Robotique !

Ses membres sont répartis sur l’ouest de la France et collaborent pour réaliser leurs projets.

Notre rencontre avec Sikula remonte à 2013 lors de notre 1ère participation à la coupe où nous avions disputé un match contre leur équipe Brownie. Nous nous sommes ensuite retrouvés à la pré-coupe sarthoise et la coupe de 2014.

Cette année, l’équipe Sikula a gentiment proposé de nous aider suite à notre volonté d’utiliser une beaglebone en partageant le PCB de leur carte d’IO. Ainsi que les bases de codes nécessaires à son utilisation (source kernel, device tree…).

Cette carte est un vrai gain de temps pour cette année, sans quoi nous n’aurions surement pas eu la possibilité de migrer sur cette nouvelle architecture.

Encore merci à l’équipe Sikula !

N’hesitez pas à visiter leur site.

Après avoir investi dans une fraiseuse numérique l’an dernier, cette année nous nous sommes laissés charmer par les possibilités que laissent entrevoir l’impression 3D pour créer les pièces de notre robot. Notre choix s’est porté sur une Davinci 1.0 de chez XYZPrinting pour son côté plug and play et son coût intéressant (environ 500€).

Prochainement, quelques exemples de nos réalisations.

L’année précédente nous nous étions principalement consacrés à mettre au point notre fraiseuse numérique, au détriment de la réalisation de l’électronique du robot. Faites sur un coin de table, les cartes de Lucien se résumaient à un amas de fils soudés entre eux. Dans l’optique de développer des cartes plus fonctionnelles et réutilisables chaque année, nous en avons profité pour passer de simples micro-contrôleurs (arduino) à une beaglebone, beaucoup plus puissante.

Côté méca, nous repartons de zéro en évitant les erreurs passées grâce à l’expérience acquise lors des deux années précédentes. Comme pour l’électronique, nous essayons de réaliser une base roulante qui devra servir les années suivantes.

Concernant la partie logicielle, un travail de portage sera à effectuer pour s’adapter à notre nouvelle architecture, nous prévoyons également de recoder l’asservissement qui nous a poser quelques soucis l’an dernier.

Si le temps nous le permet, un deuxième robot sera mis au point à partir des composants de notre cher lulu.

En synthèse il devrait plus ou moins ressembler à cela :

Cette année, notre équipe porte bien son nom puisque le thème est : « Robomovies » ! :D

Le but ? Préparer le plateau de tournage avant de pouvoir monter les fameuses marches. Les robots (un à deux par équipe) se voient attribués une couleur. En partant de leur zone de départ, ils doivent réaliser successivement différentes missions :

  • « Scrunch-scrunch » ! Les robots doivent apporter le plus de pop-corn dans les salles de cinéma en remplissant les gobelets auprès des distributeurs et en remplissant les bacs de pop-corn (1 point par pop-corn),
  • Lumière ! Les robots doivent monter les spots d’éclairage dans les zones de montage en empilant jusqu’à 4 pieds de leur couleur respective et en y plaçant une ampoule (2 points par pied + 3 points bonus par pied inclu dans un spot),
  • Action ! Les robots doivent fermer les claps de leur couleur (5 points par clap fermé),
  • Red carpet ! Les robots doivent dérouler les tapis rouges sur les marches de leur équipe (2 points par tapis déroulé + 4 points par allée entièrement recouverte),
  • Cheese ! Les robots doivent monter les prestigieuses marches et y poser au sommet ! (15 points).

Et tout ça en 90 secondes ! Alors au boulot !

coupe

La coupe s’est plutôt bien déroulée, en effet, arriver avec un robot prêt est vraiment un plus pour profiter sereinement de ces quelques jours ! Nous avons tout de même rencontré quelques difficultés :

  • Tir des lances : suite au 1er match, nous nous sommes aperçus qu’il y avait une différence entre l’angle des velcros sur les mammouths des terrains de match et celui indiqué dans les règles (et respecté sur le terrain du CroC qui nous a servi d’entraînement). Après quelques ajustements, nous avons réussi à mettre 5 lances sur 6.
  • Problème d’odométrie lors du renversement des feux : Lulu a rangé son bras beaucoup trop tôt au moment de renverser les feux.
  • Problème d’asservissement lors de l’accrochage des fresques : nous avions choisi de ne pas mettre notre moteur à pleine puissance lors du retrait du mur pour éviter un robot chancelant, ce qui nous a valu quelques frayeurs puisque Lulu a failli et y est resté accroché :(

Quelques photos :

coupe1 coupe2 coupe3
coupe coupe5

Malgré ces quelques difficultés qui nous ont demandé quelques heures de travail et plusieurs essais supplémentaires, nous avons pu éviter les nuits blanches, manger autre chose que des pizzas, rencontrer et échanger avec plusieurs équipes, profiter des temps forts de la coupe et même être interviewés par la web tv !

Notre objectif était de faire mieux que l’an dernier, c’est-à-dire de terminer dans la première moitié du classement, et avoir terminé si proche des finales nous motive encore plus pour l’année prochaine ! Nous aimerions tenter de faire un 2ème robot, de réaliser une partie électronique plus sérieuse, et de garder une esthétique sympathique!